Le 21 septembre 2020, j’ai réalisé un entretien vidéo avec Jérôme Nowak, Responsable Commercial France de BookingSync PMS et Channel Manager. 

Nous avons abordé ensemble de nombreuses questions que beaucoup de gestionnaires et loueurs courte durée se posent lorsqu’ils doivent choisir un Channel Manager / PMS :

  • Avec quelles plateformes de location le Channel Manager de BookingSync est-il connecté ?
  • Le logiciel BookingSync propose-t-il un site internet à ses clients ?
  • Comment peut-on gérer paiments et caution avec BookingSync ?
  • Quelles fonctionnalités pour l’automatisation de la communication voyageurs ?
  • Quel est le tarif de BookingSync ?

Vous retrouverez ci-dessous cet entretien au format vidéo, audio (podcast) et sa transcription texte

Infos rapides concernant BookingSync :

BookingSync : présentation du PMS et Channel Manager en vidéo

BookingSync : présentation audio

Transcription de l'échange vidéo avec Jérôme

Bonjour Jérôme !

Salut Romain !

Comment vas-tu ?

Ça va très bien et toi ?

Ça va très bien je suis très content de faire cette vidéo avec toi.

Moi aussi je suis ravi de ne pouvoir échanger avec toi.

On ne va pas mentir, on se connaît, ceux qui m’ont suivi savent que j’ai bossé chez BookingSync donc on s’est croisés, donc si jamais il y a des petites blagues qui se glissent, des private joke qui se glissent dans cette vidéo, juste pour prévenir les gens qu’ils ne soient pas surpris.

Donc Jérôme m’a évincé de BookingSync ! (1ère blague)

Alors je rappelle l’objectif de cette vidéo c’est de présenter, de vous présenter BookingSync qui est donc un PMS, cette vidéo elle fait partie d’une série dont l’objectif est de vous aider à justement faire votre choix quand vous êtes à la recherche d’un PMS soit parce que vous avez besoin d’un PMS pour la première fois sauf parce que vous souhaitez changer de PMS, donc aujourd’hui avec on est avec Jérôme qui va nous présenter BookingSync et je vais le laisser parler tout de suite.

Qui es-tu, qui es BookingSync ?

Merci Romain de me donner la parole.
Moi c’est Jérôme, j’ai intégré BookingSync il y a deux ans à peu près et je suis membre associé de BookingSync en tant que chargé de développement sur la partie France et francophone. Pour présenter le système et trouver tout simplement de nouveaux clients.

BookingSync est une société française comme son nom ne l’indique pas (d’ailleurs on a souvent tendance à nous confondre avec Booking mais nous sommes pas Booking même si on est des partenaires) mais ça on y viendra certainement un peu plus loin au cours de la conversation.

BookingSync est né d’une problématique liée à des gestionnaires de biens en courte durée et a été créée en tant que channel manager et PMS, le but étant d’aider les propriétaires et les professionnels à optimiser leur temps via un outil comme BookingSync qui leur permet de gérer au mieux l’ensemble des biens qu’ils ont en courte durée.

La société existe depuis 2010 avec les statuts actuels, aujourd’hui on est une quarantaine à travailler un peu partout dans le monde, il y a plusieurs nationalités qui composent la société et nous sommes très fiers de représenter en fait les valeurs de cette société au jour d’aujourd’hui.

Ok super, du coup tu as donné plein d’infos, on va y revenir sous certaines thématiques par rapport aux questions que j’ai pour toi mais c’est intéressant de noter effectivement ce côté en avance sur son temps, finalement tout le monde a basculé en mode remote en travail à domicile et BookingSync le fait depuis le début donc c’est marrant.

Tu as parlé dans la présentation de BookingSync, de la création du logiciel, il vient d’une problématique et d’un besoin de gestionnaires, ça me fait penser du coup à est-ce que ce positionnement historique de BookingSync amène une cible particulière ? Pour qui est fait BookingSync ?

La question est très juste effectivement, tu fais bien de le souligner, le logiciel s’adresse à deux types de clientèle. On a d’une part le logiciel professionnel qu’on appelle BookingSync pro qui s’adresse à des gestionnaires de biens immobiliers que ce soit des agences et/ou des conciergeries, donc ça c’est le premier aspect et par ailleurs on a un logiciel dédié aux propriétaires particuliers via Smily (comme c’est écrit sur mon t-shirt) qui lui s’adresse aux particuliers qui ont besoin d’automatiser et de rendre le process de mise en ligne sur les canaux de distribution très simple et recevoir des réservations très rapidement.

Ok super donc au final il y a deux offres et deux produits.

 

présentation du logiciel Smily développé par BookingSync

Smily par BookingSync :

Autre question : est ce que Smily est quelque chose qui a été fait vraiment de A à Z ou est-ce que c’est un dérivé de BookingSync, est ce qu’on va bénéficier des mêmes prestations et mêmes fonctionnalités ?

Alors si tu veux c’est une version allégée de BookingSync. Donc la délégation communication marketing elle est gérée entièrement par Smily. à l’inverse par rapport à la version professionnelle qui elle permet aux professionnels d’avoir beaucoup plus d’éléments, par exemple le site internet, les notifications automatisées qui sont gérés par le gestionnaire de biens, donc c’est vraiment deux versions complémentaires mais différentes par rapport à la typologie de la clientèle à qui elle s’adresse.

Ok d’accord je comprends donc BookingSync PRO c’est comme un PC, c’est pour les gens qui aiment bien avoir la main sur tout et qui veulent aller faire du sur mesure et aller bidouiller un peu et aller très loin, et Smily c’est un mac et c’est les gens qui veulent pas se prendre la tête et avoir des choses qui sont simples à prendre en main, qui sont pré-conçues, pré-pensées et qui veulent vraiment gagner du temps et utiliser un outil qui est ultra simple.

Oui c’est ça tout à fait.

Ok super. Tu as parlé dans l’introduction en présentant BookingSync, tu as dit PMS et Channel Manager donc ça j’insiste vraiment à chaque fois sur ce point-là parce que je sais que c’est un vocabulaire qui est parfois un peu mélangé et pas correctement appréhendé par tout le monde et c’est important de toujours insister là-dessus, PMS et Channel Manager ce sont des choses différentes et j’essaye vraiment de faire comprendre aux gens et de permettre aux gens au travers de ces vidéos de comprendre à quoi s’attendre et qu’ils aient le moins de mauvaises surprises possibles.

Donc BookingSync c’est un PMS mais effectivement historiquement c’est aussi un Channel Manager. Est ce que tu peux nous expliquer avec quoi, avec qui plutôt BookingSync est connecté et de quelle façon ?

Oui écoute alors, bon, comme tu l’as dit à juste titre on est et PMS et Channel Manager c’est un des gros avantages aussi de notre outil finalement puisque tous, je parle des concurrents, sans les citer, ne sont pas forcément et PMS et Channel Manager, donc ça c’est un des gros avantages de BookingSync par rapport à d’autres.

Pour la partie PMS, c’est l’acronyme de Property Management System enfin on ne va pas trop s’attarder sur le terme lui-même, ça permet de gérer de façon simple et intuitive l’ensemble des biens qui vont être renseignés / pilotés depuis BookingSync, de gérer également la relation vacanciers et également les calendriers, donc ça si tu veux ce sont les trois axes au niveau du PMS.

Au niveau du Channel Manager, BookingSync permet la synchronisation avec les principaux portails du marché, que ce soit au niveau du descriptif des calendriers et de la tarification.

Ok je vois sur ta présentation, le détail de la synchro disponible avec chaque portail. Parmi les fonctionnalités, je vois la possibilité de créer de nouvelles annonces dans Booking Sync, puis de les générer sur chaque portail ?

Ouais c’est ça exactement alors je me suis mis sur ce slide là effectivement pour montrer aussi quelles sont les problématiques qu’un particulier finalement ou qu’un professionnel peuvent rencontrer lorsqu’ils gèrent tout manuellement donc tu peux passer un paquet de temps à tout créer manuellement sur chaque portail comme c’est indiqué, mettre à jour les calendriers c’est ultra chronophage avec les risques de double réservations que ça peut impliquer, l’envoi des courriers manuels aujourd’hui grâce à BookingSync ça c’est révolu, et enfin aussi des systèmes de paiement automatisé mis à disposition.

Alors du coup pour répondre à ta question c’est par rapport aux synchronisations sur les portails, voilà donc là tu as une slide très représentative des connexions que nous avons aujourd’hui via API, donc sur les principaux portails du marché : Airbnb, Booking.com, Homeaway (VRBO), Expedia Tripadvisor, Misterb&b, MagicStay et CanadaStays.

Aujourd’hui très simplement il est possible sur BookingSync Pro de connecter l’ensemble des biens de façon très rapide sur tous ces portails là pour avoir un maximum de visibilité et donc se donner toutes les chances d’augmenter son taux d’occupation au final.

Ok donc là quand on utilise BookingSync en tant que PMS on bénéficie par défaut de la synchro avec ces channel, donc Airbnb, Booking, VRBO (on le rappelle Homeaway, Abritel), Expedia, Tripadvisor, Mister b&b, MagicStay et CanadaStays donc on peut directement se connecter sans avoir besoin d’un site externe ou d’un Channel Manager externe ou partenaire et on peut synchroniser donc les calendriers, les tarifs, les infos propriété.

Les infos propriété c’est ce que je disais juste avant, c’est à dire qu’on va pouvoir dans BookingSync, lorsqu’on prend un nouveau bien en gestion, on le crée dans son compte BookingSync. BookingSync va être capable de propager le bien sur ces sites – bientôt Expedia – mais sur ces huit channel directement, c’est ça ?

Ouais c’est ça, moi j’ai pour habitude de dire en rigolant mais c’est la réalité aussi, en fait tu vas gérer enfin vous allez gérer l’ensemble de vos biens / de vos propriétés comme si vous n’en aviez qu’une seule finalement, puisque tout est automatisé donc du coup imagine le gain de temps, c’est assez phénoménal en temps, ça se compte en termes d’heures qu’un professionnel va pouvoir gagner grâce à cet outil-là.

Et je vois juste en dessous une précision donc minimum de 5 annonces pour la location Abritel (VRBO), et 25 pour Tripadvisor pour bénéficier de cette synchro API.

Oui c’est ça disons qu’en fonction des portails, chaque portail a ses spécificités. VRBO impose aujourd’hui au gestionnaire d’avoir 5 biens minimum pour bénéficier de cette synchro API et TripAdvisor en impose 15.

Après ce qui est vrai aujourd’hui n’est pas forcément la vérité de demain, ça peut vite changer à ce niveau-là également.

Il est indiqué sur ta présentation, des « Infos Propriétés » synchronisées avec chaque portail. Tu peux nous en dire plus sur ces infos propriétés ?

Là c’est tout ce qui concerne le descriptif d’annonce, les équipements, les photos également, effectivement, enfin tout ce qui concerne le descriptif de l’annonce en soit. Donc ouais effectivement c’est un gain de temps qui est quand même considérable… On fait nouvelle photo, on change son descriptif, on met un nouvel équipement, on n’a pas aller le faire sur chaque channel, 

J’ai une petite parenthèse aussi à mettre en avant c’est que aujourd’hui tous les professionnels qu’on accompagne, on les accompagne vraiment dans le sens où par exemple pour citer Airbnb – puisque c’est celui avec qui on est en mesure de le faire – s’ils ont déjà des biens diffusés sur Airbnb on va pouvoir lors de la phase de démarrage – on y viendra certainement tout à l’heure – on va pouvoir les accompagner pour importer les propriétés que ces professionnels ont déjà sur Airbnb donc du coup ils n’auront pas à les ressaisir manuellement donc s’ils en ont 20, 30, 40, 50 voire plus, là encore ça sera un gain de temps assez important.

Ok, bon à savoir, tant qu’on est sur cette partie des channel, ça me fait penser à quelque chose que j’ai abordé dans une formation récemment sur comment améliorer ses réservations directes grâce au référencement naturel et je parlais justement des descriptions des annonces et de l’importance de différencier la description de ces annonces entre son site direct et les descriptions des portails pour pas se retrouver avec un descriptif qui est le même partout, alors c’est du boulot c’est une certitude mais c’est vraiment hyper important, alors, j’aborde le sujet parce que je l’ai moi-même utilisé ayant utilisé BookingSync pour ma conciergerie donc je pose la question mais je connais la réponse mais je vais quand même te demander une précision, je sais que sur BookingSync on peut justement pour chacun des portails qui est connecté en API, on va pouvoir changer la description qu’on fournit à ce portail, on peut dire pour telle annonce sur Airbnb le descriptif je veux qu’il soit différent et le titre etc.

A l’époque je l’ai utilisé pour Airbnb Booking, Homeaway, est ce que cette fonctionnalité elle est présente aussi pour Tripadvisor, MagicStay, Misterbnb, CanadaStays etc… ?

Alors oui pour tous les portails tu vas pouvoir, et là aussi c’est intéressant du coup, adapter le descriptif en fonction des portails.

Tu le sais très bien, enfin on le sait tous les deux et ceux qui nous écoutent très certainement aussi, chaque portail n a pas forcément la même typologie clientèle, donc c’est ça qui va être intéressant en fait.

En fonction du type de portail sur lequel est publié le bien tu vas pouvoir ajuster ton titre et donc le descriptif pour cibler la clientèle privilégiée.

Ouais c’est vraiment super important parce qu’au-delà, moi je l’aborde aussi enfin surtout sur le côté contenus dupliqués, référencement et essayer de garder un contenu peut-être un peu plus riche pour son site direct mais comme tu le dis c’est effectivement chaque site potentiellement, même ça tend à se lisser un peu.

Par exemple MagicStay qui cible une grosse clientèle de voyageurs business, Booking peut amener aussi beaucoup de voyageurs professionnels donc ça peut être intéressant effectivement sur ces portails-là de mettre en avant des choses particulières, ou des infos, des équipements, des avantages particuliers qui vont attirer encore plus attirer l’œil des voyageurs qui viennent de cette plateforme donc c’est important aussi de pouvoir gérer ça facilement effectivement.

Pour finir sur les channel, si on veut distribuer ses logements sur d’autres channels que les 8 proposés par BookingSync comment fait-on ?

Il faut savoir qu’on est très sollicités pour des demandes de partenariats, notamment par rapport à des sites internet. Moi ce que j’ai envie de dire c’est qu’à l’heure actuelle, quand tu as Airbnb, Booking, Homeaway, Expedia pour citer les quatre premiers même si les autres dans une moindre mesure ont aussi leur importance, tu couvres on va dire 95% du marché donc là tu as quand même un inventaire très représentatif des sites sur lesquels vont la grande majorité des vacanciers, avec ça tu es en mesure de percuter vraiment très fort et d’avoir une grande visibilité et beaucoup de réservations.

Après oui tu peux aller sur d’autres portails avec lesquels aujourd’hui on n’a pas de connexion directe mais ça peut se faire via iCal, après iCal c’est à prendre avec des pincettes puisque – d’ailleurs aujourd’hui les professionnels qui n’ont pas des Channel Manager utilisent principalement des liens iCal, le grand risque de iCal c’est que voilà en termes de délais de synchronisation, ça peut aller si je ne dis pas de bêtises jusqu’à 6h et donc du coup tu n’es pas à l’abri d’un problème de synchronisation donc nous on déconseille fortement, même si c’est possible d’utiliser les liens iCal ne serait-ce que par rapport au rapport aux risques que ça pourrait entrainer au niveau du business.

Ok, de toute façon je pense que effectivement comme tu le dis ces channel-là sont le marché on va dire et après moi ce que je conseille vraiment de plus en plus aux gens et tout le monde vraiment insiste là-dessus c’est : au lieu d’aller essayer de récupérer potentiellement des miettes sur des petits Channel confidentiels peut-être que la priorité aujourd’hui c’est vraiment de plus en plus de se tourner vers le direct et de travailler son site de réservation directe, et se dire ok grâce à mon PMS Channel Manager je suis visible sur les plus gros acteurs du marché, j’ai fait le job c’est connecté ça tourne et maintenant par contre je vais vraiment passer mon temps et me focaliser sur le direct et essayer de bâtir ma marque et de travailler sur le long terme sur ma clientèle.

Oui effectivement il y a plusieurs avantages à avoir son site en direct, d’ailleurs nous on propose – je crois qu’on pourra si tu le souhaites rentrer dans un peu plus de détails par rapport à cette solution qu’on propose également – le site internet a plusieurs avantages déjà la réservation en direct, tu peux mettre en place tes propres conditions d’annulation chose qui n’est pas forcément le cas même si tu as un éventail mais restrictif finalement par rapport au portail là tu vois vraiment l’amplitude pour faire ce que tu veux par rapport à ça, le deuxième point que je vois c’est que tu ne payes pas de commission à ces portails-là du coup : économie, et le troisième tu viens le citer effectivement c’est pour l’image de marque, c’est se construire une image de marque donc ça c’est hyper important il y en a de plus en plus aussi qui s’orientent vers le développement de leur propre site pour justement contrer un petit peu les portails qui sont assez gourmand on va dire pour rester polis en terme de com’.

Ouais et puis enfin c’est quand même aussi très risqué d’être ultra dépendant de ces portails, on l’a vu la dernièrement avec la crise sanitaire ou même peu importe, c’est à dire que si demain Booking ou Airbnb décident de changer ses règles, si 95% de ses résa viennent de ces sites-là, et qu on les accepte pas où on n’est pas d’accord mais finalement le visa il tombe par terre. 

C’est vraiment un moyen de se protéger et protéger son business que de pouvoir prendre sa liberté. Je pense que l’objectif de faire 100% direct ce n’est pas le vrai objectif, ce n’est pas non plus de se détacher de ces plateformes mais c’est quand même d’avoir un coussin de sécurité. Oui c’est ça et puis tu vas pouvoir aussi fidéliser de la clientèle, une clientèle qui passe par Airbnb ou consort la première année, la deuxième année elle peut directement passer chez toi donc c’est toujours intéressant.

Ok super, on a parlé donc PMS, Channel Manager, on a vu dans tes slides précédents tu parlais des problématiques des professionnels de la location courte durée, il y a la notion justement des emails, de la communication voyageurs etc., quelle est là la proposition de BookingSync, qu’est-ce qu’il y a comme fonctionnalité pour résoudre cette problématique-là ?

Ce qu’il faut savoir c’est qu’un des avantages de BookingSync mais pas que, c’est de proposer via un AppCenter une panoplie très très large d’applications partenaires c’est-à-dire développées par BookingSync ou des partenaires, qui vont permettre d’aller plus loin.

Et parmi ces applications là il y en a une qui très simplement s’appelle « Notification » et pour répondre à ta question et bien les Notifications vont pouvoir être paramétrées et automatisées. Alors il existe déjà des templates prédéfinis mais il est aussi possible que le professionnel créé ses propres messages sur-mesure. Cela va permettre d’automatiser la communication voyageurs, avant, pendant et après son séjour.

Alors avant son séjour tu vas pouvoir définir la récurrence d’envoi que tu souhaites avec le contenu que tu souhaites. En même temps ce qui est intéressant c’est que c’est totalement personnalisable donc si une conciergerie – ça peut être aussi une agence – veut mettre son logo, elle va pouvoir mettre, ainsi que ses couleurs, c’est pour ça que je parle de personnalisation à l’attention des vacanciers.

Pendant le séjour, tu vas pouvoir lui envoyer des mails pour lui signifier que tu proposes aussi des activités annexes, donc ça c’est toujours intéressant il y a de plus en plus de conciergeries qui proposent ce genre de prestation.

Voilà, il y a de nombreux avantages en fait à utiliser ces e-mails automatiques.

D’accord, si je résume, c’est directement intégré on utilise des modèles existants, on peut créer les siens et on peut faire tous ces mails automatiques.

Le champ des possibles est très large oui.

Super, je voudrais qu’on parle des paiements maintenant. Comment ça se passe, je sais qu’il y a vraiment des spécificités à BookingSync par rapport au paiement avec les différentes plateformes, je sais qu’il y a des intégrations qui existent.

Oui après alors effectivement ça va dépendre des plateformes, il y a certaines plateformes pour lesquelles la passerelle de paiement n’est pas nécessaire. Je pense à Airbnb puisque Airbnb gère tout de a à z comme tu le sais, donc là du coup la passerelle de paiement n’est pas nécessaire.

En revanche pour d’autres portails comme Booking.com même si eux gèrent le paiement ou Homeaway pour citer les deux plus gros avec Airbnb, où tu vas pouvoir effectivement intégrer des passerelles de paiement sécurisé pour justement prendre des paiements de façon sécurisée via l’envoi des notifications donc ça rejoint ce que je disais précédemment au niveau des notifications, les notifications peuvent être envoyées aussi bien pour les vacanciers mais elles permettent aussi l’envoi de liens de paiement sécurisé vers les plateformes de paiement partenaires de BookingSync ou même de plateforme de paiement que nous-mêmes avons développé en interne, je pense à BookingPay par exemple.

C’est une solution qu’on a développé qui permet vraiment de récupérer ces paiements-là de façon tout à fait sécurisée. Après BookingPay, il y a Stripe aussi, avec qui on travaille, qui est partenaire et très connu également sur le marché, les taux de commissionnement – puisque ces sociétés-là se rémunèrent sur des frais de commissions bancaires – sont différents de l’un à l’autre, après c’est à chacun d’aller voir ce qui l’intéresse le plus, mais notre solution là-dessus est ultra compétitive en termes de prix.

D’accord ok donc ça veut dire que dans BookingSync on peut ajouter des passerelles de paiement BookingPay celle qui est proposée par BookingSync, Stripe, il y en a d’autres potentiellement j’imagine ?

Oui il y a aussi Ingénico, si tu veux là tu as les trois principales donc les deux partenaires + BookingPay, qui permettent de récupérer des paiements.

D’accord donc Ingénico typiquement c’est une passerelle de paiement qu’on va pouvoir utiliser si on a un contrat de VAD avec sa banque, donc les sociétés qui potentiellement ont beaucoup de biens, qui ont une agence physique qui ont déjà des TPE pour encaisser des paiements en carte bancaire ou même pourquoi pas lors des arrivées etc., vont pouvoir peut-être se rapprocher d’Ingénico pour utiliser finalement le même compte bancaire qui va réceptionner les paiements et automatiser tout ça dans BookingSync.

Tout à fait.

D’accord et donc du coup on a dit Airbnb gère les paiements de son côté par contre Booking.com Homeaway, je sais qu’il ya une intégration qui se fait aussi côté API avec BookingSync et qui va aussi permettre de synchroniser ses paiements, moi je l’ai utilisé sur principalement Homeaway donc ça veut dire que – tu me confirmes j’explique bien le fonctionnement – on a configuré sa passerelle de paiement dans BookingSync, un voyageur réserve sur Homeaway, il paye, le paiement part sur notre propre passerelle de paiement qui est connectée à BookingSync.

Exactement, tu as très bien résumé, je n’ai plus rien à ajouter.

Et après on peut effectivement avec des notifications faire payer les soldes etc…

Exactement tu peux même prendre les cautions si tu le souhaites alors après les cautions on sait que c’est voilà un sujet un petit peu touchy parce qu’hormis Airbnb qui gère les cautions avec les autres portails c’est pas le cas je pense à Booking notamment donc là du coup il y a plusieurs écoles pour collecter les cautions, soit le vacancier paye à la réservation, ce qui fait des budgets assez conséquents, soit le professionnel récupère – tu l’as évoqué tout à l’heure tu parlais du TPE – une caution via le TPE ou alors à la méthode un peu old school par chèque, mais là du coup c’est toujours un peu risqué, le chèque peut être en bois du coup après ça fait beaucoup de paperasse donc c’est pas idéal, et tout à l’heure si tu te souviens je parle de l’App Center, donc on a quand même une foultitude d’applications tierces, il y en a une qui s’appelle Swikly je la cite très rapidement, qui permet aujourd’hui – elle a un succès grandissant cette application – de récupérer les cautions via une empreinte de carte bancaire.

Je te dis ça c’est pour citer un exemple au niveau des paiements mais aussi sur l’ensemble des possibilités qui sont offertes par l’App Center sur des fonctionnalités complémentaires très larges.

C’est vraiment un point important, enfin je te poserai la question après parce que j’ai encore d’autres sujets avant ça, mais ça c’est vraiment une parenthèse pour les gens qui vont regarder cette vidéo : quand vous êtes en phase de choix d’un PMS posez-vous, faites vraiment une liste de questions et posez-vous vraiment les questions de savoir ce dont vous aurez besoin potentiellement par rapport à votre business et surtout par rapport à votre façon d’aborder ce métier, parce que chaque logiciel va pouvoir avoir des fonctionnalités comparables mais il va y avoir des différences peut-être philosophiques en termes d’ approche etc. qui sont importantes parce que quand on choisit un PMS on s’engage sur la durée, en général on s’amuse pas changé de PMS tous les trois mois vu souvent la complexité que ça peut générer le transfert d’annonce etc.

Donc voilà faut vraiment penser à ce qui est différenciant entre chaque société et pour le coup l’App Center de BookingSync est vraiment quelque chose de très différenciant par rapport à d’autres outils, donc je sais moi que – et maintenant que je suis plus chez BookingSync je peux le dire librement mais je sais qu’il y a du pour et du contre, j’ai entendu plein de gens de différents profils critiquer le côté plein d’applications complémentaires etc., et vanter les systèmes tout-en-un je sais que de l’autre côté il y a les gens qui critiquent le système tout-en-un en disant que un système tout-en-un s’il n’est pas performant on est piégé dedans et on ne peut pas avoir de solution externe donc voilà, chacun doit voir quels sont ses besoins moi personnellement j’y vois une grande liberté.

Voilà, après on va vraiment de toute façon on va reparler des notions d’API un peu plus loin dans la vidéo mais voilà je tenais à faire une parenthèse, posez-vous vraiment la question de ce dont vous allez avoir besoin au-delà des fonctionnalités classiques, mais dans le futur, projetez-vous est posez-vous voilà la question de est ce que vous n’avez pas grand-chose à faire peut-être des fonctionnalités plus réduites, donc quelque chose de plus ouvert avec des possibilités plus avancées c’est quelque chose qui est vraiment important d’avoir en tête quand on choisit un PMS.

Donc on a parlé de tous ces sujets-là, le site internet qui est – donc je vois marqué générateur de sites internet – donc c’est inclus dans BookingSync ?

Oui alors bon là encore c’est important de le dire mais oui on est PMS, on est Channel Manager mais on est aussi Générateur de Sites Web, de site internet donc.

Tu vois les avantages qui sont cités augmentation de vos réservations directes, ça on l’a déjà dit on va passer maintenant, mais du coup un professionnel qui a déjà un site internet qui veut refondre ce site parce qu’il n’est pas content, nous on peut lui donner un site clé en main finalement qui va être généré toujours depuis l’App Center.

L’intérêt de générer un site internet depuis BookingSync c’est que comme je viens de l’expliquer, tu as un site clé en main, tu as une sorte de mini Airbnb à disposition où les vacanciers vont pouvoir non seulement voir les biens qui seront proposés mais également via une passerelle de paiement que ce soit BookingPay par exemple ou Stripe vont pouvoir également réserver et payer directement donc là du coup c’est quand même plutôt intéressant.

Après il y a l’autre cas de figure où certains pros n’ont pas de site internet, et là du coup pour eux c’est jackpot puisque on leur livre sur un plateau le site internet.

Au niveau des sites on a trois niveaux de sites internet dont celui qui est inclus par défaut dans l’abonnement, ça c’est notre modèle économique on y viendra certainement tout à l’heure, et ensuite on a deux niveaux supérieurs qui permettent d’avoir en termes de design et en termes de fonctionnalités, du plus.

De toute façon le site de base j’imagine fait le minimum vital c’est à dire il est responsive, s’adapte aux mobiles, tablettes, potentiellement donc je vois marqué « prêt pour la réservation en ligne instantanée » donc forcément les biens qu’on gère dans le PMS sont visibles sur le site et s’il y a une résa direct ça va se fermer sur les portails.

Je pense que le site web c’est vraiment devenu un standard de plus en plus d’outils font cet effort de le proposer de façon intégrée avec l’offre, ça serait vraiment dommage je pense de ne pas l’utiliser, de pas le travailler et je sais qu’il y a des gens qui négligent cette fonctionnalité-là de leur PMS je pense que c’est vraiment important de le mettre en place et de travailler dessus.

Messagerie, passerelle de paiement on en a parlé…

Si tu me le permets, Romain, par rapport à la messagerie, on a parlé des notifications, mais pas de la messagerie centralisée. La messagerie centralisée c’est un outil qui permet de gérer directement les relations vacanciers pour les réservations en provenance d’Airbnb et de Homeaway.

Donc tu vas recevoir directement les messages des vacanciers dans BookingSync et tu vas pouvoir y répondre directement, donc là d’un coup l’intérêt c’est d’éviter de passer par l’extranet de gestion de ces deux portails là et d’avoir un tout-en-un finalement, directement visible sur ton logiciel.

Tu as bien fait de préciser effectivement j’étais resté sur la notion des emails, mais effectivement on a cette messagerie où la différence effectivement c’est la boîte de réception de Airbnb, Homeaway qui est centraisée, qui est accessible et qui fait effectivement gagner du temps là aussi.

Je ne l’ai pas dit mais là je le précise, BookingSync est aussi disponible en anglais et en français. Je le dis c’est important parce que je ne l’ai peut-être pas dit tout à l’heure mais moi je gère la partie française, j’ai aussi des collègues Emily et Pablo pour les citer qui travaillent sur les marchés étrangers, donc le logiciel est aussi disponible en anglais, ça c’est important de le préciser on est vraiment une société internationale.

Maintenant pour revenir sur ta question spécifiquement, il est possible de paramétrer différents niveaux d’accès en fonction des utilisateurs donc c’est un nombre illimité d’utilisateurs qui peuvent accéder au logiciel et effectivement après avec des accès limités en fonction des besoins, par exemple une personne en charge du ménage pourra avoir accès uniquement au calendrier et à l’état des réservations pour aller voir les check in, les check out et pouvoir intervenir le moment venu sur ce qu’il convient de faire.

Ok d’accord, donc ouais effectivement intéressant de préciser la notion de multi utilisateurs.

Concernant la disponibilité en français c’est vrai que je t’ai pas posé la question parce que dès l’intro tu nous a expliqué que BookingSync était une société françaises mais effectivement dans cette série de vidéos, je choisis de présenter des logiciels qui ont impérativement une interface en français et un support en français donc la question de l’interface en français tu viens d’y répondre et effectivement BookingSync est dispo en français, concernant le support en français du coup je te laisse nous expliquer les modes de communication disponibles pour le support.

Alors ouais écoute effectivement dire que le logiciel est en français c’est ultra important même si la société est française et du coup on a un support hyper réactif qui fonctionne par ticket, donc par mail.

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui on n’a pas de hotline téléphonique, on fonctionne par envois de mails en fait lorsqu’on doit solutionner des problèmes, le risque zéro n’existe pas dans tous les cas, ça peut arriver, et l’intérêt c’est d’avoir une réponse sous une heure pour le premier sujet donc c’est pour ça que je parle de d’ultra réactivité, c’est un des points forts aussi logiciel, d’ailleurs c’est reconnu par l’ensemble de nos clients à ce niveau-là, on est très réactifs et on met un point d’honneur à pouvoir répondre rapidement puisque de toute façon on sait très bien que si on n’a pas de réponse rapidement, le client s’énerve et c’est pas bon pour le business.

Et comme on est présents à l’international, et qu’on a des gens un peu partout, ça nous permet aussi de couvrir plusieurs fuseaux horaires et j’ai envie de te dire que – alors peut-être pas à des heures ultra poussées – mais on a quand même des gens susceptibles de répondre même un français, à n’importe quelle heure par rapport à là où il habite en fait tout simplement.

Oui c’est ça en fait, au tout début j’ai dit que, quand tu avais parlé de cette notion de mode de travail qui est très originale (et qui commence à devenir populaire mais qui est employée par BookingSync depuis 2010 où chacun travaille de chez lui et potentiellement dans plein de pays différents) c’est que finalement, sans potentiellement que ça ait été voulu et pensé pour ça et comme ça dès le départ, mais effectivement on peut se retrouver avec une personne francophone mais qui est basée sur dans un autre pays et le même fuseau horaire et on va pouvoir se retrouver potentiellement à 22 heures avec une réponse du support parce que la personne francophone est basée dans un autre pays où le fuseau horaire va concorder.

Donc finalement ce fonctionnement de travail à distance de l’ensemble de l’équipe peut amener cet avantage-là indirectement.

Exactement.

Puisqu’on parle de ça justement, quelque chose de différent et de différenciant, est ce que tu pourrais nous résumer et aider les gens qui vont regarder cette vidéo à comprendre qu’est-ce qui est justement différent, chez BookingSync par rapport à d’autres PMS si on devait rapidement faire un comparatif ?

En fait si tu veux faire ce que je peux faire c’est résumer – puisqu’on les a évoqués pêle-mêle au cours de la conversation, moi ça me va très bien – il y a plusieurs avantages.

Alors qu’est ce qui nous différencie BookingSync de ses concurrents ?

Moi j’en vois plusieurs, il y a déjà les plateformes de paiement intégrées. Tout à l’heure j’ai parlé de BookingPay, voilà c’est vraiment une plateforme sécurisée sur laquelle nos clients vont pouvoir s’appuyer avec de nombreuses fonctionnalités novatrices et utiles.

Il y a l’API aussi ouverte et gratuite, alors ça concerne surtout les gros gestionnaires qui ont peut-être déjà développé leurs propres logiciels de façon ADOC, par exemple, je prends comme exemple un outil comptable personnalisé qu’ils vont vouloir intégrer à BookingSync. S’ils ont les moyens humains et techniques nécessaires pour le faire ils vont pouvoir le faire via l’API donc ça c’est pas négligeable.

On a parlé du site internet tout à l’heure également donc on a plusieurs niveaux de site web, tu l’as dit hein, c’est un site web au premier niveau qui est déjà très évolué et qui permet au professionnel d’obtenir des réservations en direct donc ça aussi c’est hyper important de l’avoir, lorsque tu souscris à un channel manager comme BookingSync d’avoir un site à disposition.

Ensuite moi je l’ai évoqué aussi à plusieurs reprises, c’est l’App Center. Alors oui il y a les pour, il y a les contres, mais finalement avoir un App Center avec une possibilité multiple de pouvoir utiliser des applications diverses et variées en fonction des besoins, que ce soit pour un service ultra poussé au niveau du ménage, que ce soit pour faire de la tarification dynamique par exemple avec PriceLabs, que ce soit pour faire de la facturation propriétaire ça on va pouvoir le proposer, donc ça c’est hyper intéressant à mon sens.

Ensuite il y a les connectivités aussi avec les portails, si on regarde en détail- tiens il y avait un slide tout à l’heure que j’ai passé c’est celui ci – il faut savoir que nous sommes partenaire premium préférentiel d’Homeaway, d’Airbnb et de Booking donc ça c’est hyper important.

Pourquoi parce que tout le monde enfin tous les challengers ne sont pas forcément partenaires préférentiels, ça répond à un cahier des charges, ça répond à du scoring, c’est à dire qu’il y a un score qui est établi et si tu n’es pas partenaire préférentiel, tu sors de la liste.

Donc ça peut avoir des conséquences et c’est important de le souligner pourquoi parce qu’en termes de fiabilité, en termes de connectivité être partenaire préférentiel ça veut dire que pour le client potentiel c’est un gage de stabilité, de source sûre de bon fonctionnement au niveau des synchronisations entre BookingSync et ces portails-là.

Donc voilà les principaux avantages et puis enfin le service support qu’on vient juste d’évoquer qui voilà mon sens lorsqu’on souscrit à un outil c’est hyper important parce qu’avoir du support, de l’aide de façon réactive et j’ai envie de dire à n’importe quelle heure quasiment voilà c’est du pain béni.

Ok super et puis pour finir sur les questions, une question qui est hyper importante et qui est incontournable c’est : combien ça coûte tout ça ?

Alors on l’a vu au début tu nous as parlé finalement de deux outils : Smily et BookingSync, sans rentrer dans le détail parce qu’encore une fois cette vidéo dans un an les infos que tu vas donner seront peut-être potentiellement datées, les gens pourront aller sur le site directement et j’imagine qu’ils peuvent consulter les tarifs librement voire les simuler.

Mais juste afin qu’on ait une idée du prix de BookingSync ?

Moi je dis toujours aux personnes avec qui je fais les démos que c’est toujours la question la plus marrante les tarifs. C’est vrai que c’est sympa bon, on discute des tarifs, on discute du modèle économique et quand tu dis que les tarifs vont changer dans un an ça peut être aussi dans une semaine. 

Alors je dis ça en rigolant, j’exagère un petit peu mais c’est vrai que le plan tarifaire peut évoluer rapidement en fonction des nouvelles fonctionnalités qui sont mises en place.

Ceci étant dit au niveau de BookingSync Pro, très simplement avant de parler de tarifs, il faut savoir qu’on est sur un modèle économique basé sur l’abonnement. C’est à dire qu’en fait le professionnel, le gestionnaire de bien, va payer un abonnement mensuel en fonction du nombre de propriétés qui sont gérées dans le logiciel. Ce modèle économique est sans commission. C’est à dire qu’on ne va pas venir prendre des commissions en plus de celles que peuvent prendre les portails.

Je te dis ça parce qu’on a souvent la question « est ce que vous prenez des commissions sur l’ensemble de nos réservations » la réponse est non c’est vraiment basé uniquement sur le nombre de propriétés, et l’un des avantages avec BookingSync – à mon sens c’est un avantage – c’est qu’il n’y a pas d’engagement sur la durée avec nous, le client est libre de son choix, il peut partir demain s’il le souhaite alors oui on n’a pas envie qu’il parte demain mais l’intérêt c’est de dire ok, cher client, vous êtes libre si vous voulez partir de le faire.

Donc il n’est pas abonné sur un an avec une tacite reconduction éventuelle non, il a vraiment la main mise sur sa volonté de partir ou de rester avec nous donc ça c’est une chose hyper importante voilà à souligner, après en terme de tarifs bon il y a deux choses à prendre en considération : il y a déjà des frais d’onboarding, pardon pour le jargon, en fait ce sont des frais d’installation, d’accompagnement, de démarrage où le client va être accompagné par rapport à tout ce qu’on a cité tout à l’heure de a à z pour la mise en place du compte BookingSync pro.

Que ce soit l’importation des propriétés depuis Airbnb, la mise en place du site web, la mise en place des tarifs, la gestion des calendriers, la mise en place des notifications, tout ça c’est un accompagnement au cours de quatre ateliers de formation d’environ 1h-1h30 chacun. Une fois que ça s’est fait, on bascule sur l’abonnement donc le coût de la formation est de 690 euros hors taxes à l’heure actuelle. ça fait longtemps que c’est comme ça je pense pas que ça bouge dans l’immédiat.

Une fois que la formation et faite donc comme je l’expliquais tu bascules sur un abonnement mensuel sans engagement, et pour faire très simple on considère que jusqu’à 19 propriétés le coût est unique, il est de 285 euros hors taxes par mois.

Au-delà le montant change, donc il augmente mais le coût unitaire par propriété diminue. Donc pour faire simple, plus il y a de biens sur BookingSync pro, plus le coût à l’unité donc par propriété va diminuer. 

D’accord, ok, clair, après comme je disais, je le mettrais en description de la vidéo mais j’imagine que sur le site il y a une page qui redonne ces infos.

Oui en fait sur la page tarifs de BookingSync vous pourrez aller voir, où vous aurez un petit curseur, très simplement vous allez mettre le nombre de propriétés que vous avez et le montant mensuel hors taxes va s’afficher à chaque fois, alors nous après on est très transparent là-dessus sur le tarif, je le précise : le tarif indiqué c’est celui qui est indiqué mensuellement parlant.

Il n’y a pas de jeu à dire vous me faites 20, 30, 40% on essaye vraiment d’être le plus transparent possible par rapport à ça et de ne pas faire un jeu de négociation après coup pour faire baisser le tarif, c’est vraiment le tarif affiché.

Parfait très clair et pour Smily du coup ?

Alors pour Smily on est sur un modèle différent.

Alors sans rentrer dans les détails – c’est ce que tu m’as dit puisqu’effectivement après si les personnes sont intéressées elles pourront aller voir sur le portail, je les invite à le faire évidemment – on est sur un modèle économique basé sur la commission.

En gros, j’ai expliqué rapidement tout à l’heure, le propriétaire va mettre ses biens sur Smily, 1, 2, 3 propriétés enfin le nombre qu’il a à sa disposition et du coup Smily va prendre une commission sur cette base-là.

À l’heure actuelle c’est 8% de commission sur chaque réservation donc voilà c’est basé sur la commission.

Ok donc là aussi c’est pareil il n’y a pas d’engagement et à l’inverse de l’inverse de BookingSync Pro il n’y a pas de – en même temps je pense que ça correspond aussi à la typologie de personnes en face de l’outil, c’est à dire que moi personnellement j’ai géré plus de vingt propriétés, s’engager sur un coût fixe… on est  plus intéressé par un coût fixe potentiellement que d’avoir une commission quand on est gestionnaires et que potentiellement on va faire un gros volume d’affaires et à l’inverse j’imagine, quand on est petit, on cherche plutôt à minimiser les coûts et on a peur de s’engager sur des gros coûts fixes et se dire d’avoir quelque chose à la commission ça semble un peu équitable, c’est à dire qu’on paye l’outil si on si on a en retour aussi soi-même donc ça me paraît assez cohérent.

C’est ça. Simplement la performance. Seulement la performance.

Ok, de toute façon moi je mettrais toutes les infos nécessaires, les liens pour les personnes, sous là sous la vidéo. Si les personnes sont intéressées pour savoir plus par rapport à leur propre situation etc.…, leurs propres business, découvrir BookingSync Pro en particulier comment ça se passe ?

Alors bon là du coup vu qu’on est en vidéo je vais en profiter mais il y a la façon dite traditionnelle où en général les professionnels vont sur le site internet BookingSync faire une demande de démo. Donc ils remplissent quelques champs, choisissent une date un créneau horaire et derrière il y a une démo qui est réservée et on la fait ensemble.

Après il est possible de nous écrire par e-mail : sales@bookingsync.com sur laquelle vous pourrez m’écrire également directement si vous voulez faire une démo puis ensuite on conviendra ensemble d’un créneau horaire.

Ok super, Smily, j’imagine du coup que c’est direct ?

Exactement, directement sur le site Smily.

Ok super je mettrai tout ça sous la vidéo. Écoute je pense qu’on a tout couvert, j’espère que l’on aura permis à chacun de se faire une idée plus précise de ces outils et de ce qu’on va pouvoir faire avec le PMS BookingSync.

Je te remercie encore Jérôme de ton temps et puis je transmettrai les différents retours.

J’espère que vous qui regardez cette vidéo vous avez appris plein de choses, n’hésitez pas encore une fois si vous voulez être notifiés des prochaines vidéos à vous abonner et puis à bientôt pour une prochaine vidéo.

Vous avez aimé cet article ?

Attribuez 5*

Note moyenne 5 / 5. Notes : 1

Soyez le premier à noter ce contenu