Canal+ et le transmédia, une belle histoire d’amour

S’il est une chaîne de télévision qui investit dans le transmédia, c’est bien Canal+. A l’instar de la Social TV, phénomène démocratisé par les émissions de téléréalité, de cuisine et autres jeux, le transmédia se positionne plus comme une « expérience globale », dans laquelle la réalité et le spectateur (ou personne lambda) à un vrai rôle à jouer.

Polyester et l’Odorama

livret en odorama du film polyester sur canal plusAyant grandi avec Canal+, je me souviens d’une expérience assez marquante, qui pourrait être qualifiée de prémisse de transmédia. Canal+ diffusait en 1994 le film Polyester de John Waters en Odorama. Le magazine mensuel des abonnés Canal+ contenait un livret avec des pastilles à gratter pendant le film. Durant le film, des numéros apparaissaient lors de certaines scènes et il fallait gratter les pastilles correspondantes, pour avoir l’odeur sentie par les personnages dans le film. (Ce livret collector est en vente sur Priceminister, « mauvaises odeurs non garanties »). Nous avons là un premier cas d’immersion du spectateur dans l’univers du film.

2012 : Braquo et Engrenages

Braquo et Engrenages, ces 2 séries diffusées sur Canal+ et avec la participation de Canal+, ont connu chacune leur propre dispositif transmédia.

Mission Braquo

C’est en parallèle de la saison 2 de Braquo, que Canal+ a mis en place le dispositif transmédia, Mission Braquo, permettant au téléspectateur fan de la série, de vivre 5 semaines immergé au milieu de ses personnages favoris, les aidant, les renseignant. Entre chaque diffusion, les joueurs restaient en contact avec les personnages via web, sms, téléphone, vidéos, pour participer à des aventures connexes aux épisodes.

Inside Engrenages

Toujours en 2012, c’est la 4ème saison de la série Engrenages qui a accueilli un dispositif transmédia pensé par Faber Novel. Inside Engrenanges est une enquête de 7 jours sur le site dédié, les réseaux sociaux et dans Paris. Un dispositif qui a rencontré plus de succès que celui de Braquo, comme l’explique Fabienne Fourquet, directrice des nouveaux contenus chez Canal+, dans cette interview donnée au site The Rabbit Hole.

logo canal plus

Et ensuite ?

Au-delà des dispositifs propres à chaque série ou documentaires, j’imaginerais assez bien une chaîne comme Canal+, proposer un dispositif transmédia global, propre à sa chaîne, mettant en scène ses émissions et animateurs, en faisant la part belle aux abonnés.

Peut-être pourquoi pas lors d’un anniversaire de la chaîne, faire une grande opération transmédia, mêlant modernité et nostalgie ?

  • Sophie & Sophie guettent sur votre pas de porte, l’arrivée des 3 pizzas que vous venez de commander,
  • Jean-Michel Apathie vient refaire le monde au comptoir de votre bistrot préféré,
  • Action Discrète s’incruste au conseil de classe de votre fils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *